Dawn of the Immortals
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
©️ Redemption ~ Dawn of the Immortals - Design & Forum by Ravener - Tous droits réservés
C'est le Printemps sur le forum et la vie renaît tranquillement un peu partout.
Forum Optimisé pour Firefox & Google Chrome
N'hésitez pas à faire de la pub !
Si vous avez des questions, vous pouvez les poser à la FAQ ou contacter un Admin ou un Porte-parole
Nous vous proposons aujourd'hui de remplir un formulaire de critique ici. N'hésitez pas à y répondre en temps qu'Invité pour garder l'anonymat.

Partagez | 
 

 Le Sang des Morts [ Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Layla L. A. Dalaran
sang pur
avatar

Féminin Messages : 150
Age : 27
Nationalité : Norvégienne, Allemande & Japonaise

MessageSujet: Le Sang des Morts [ Libre ]   Ven 3 Fév - 4:33

    Un éclair déchira le ciel et illumina un quartier abandonné. Celui-ci était l'ancienne ville d'Answald avant qu'un tremblement de terre ne la dévaste et que celle-ci ne soit complètement reconstruite en bordure de mer. La lumière momentanée laissa paraître une ombre qui s'échappa avant même que l'éclair n'ait disparu de l'horizon. Des lambeaux de pluie tombaient doucement du ciel et allait s'écraser contre l'asphalte craquelée, s’agglutinant dans les nombreuses fentes, silencieusement. Néanmoins, ce calme ne durerait pas, car l'eau accumulé sur les nombreux toits furent projetés en nombreux éclats à mesure que des pas s'y déplaçaient, leur claquements étouffés par l'eau.

    Les lourdes bottes martelaient le sol à mesure qu'elles projetaient la jeune femme toujours plus loin. Au final, celle-ci décida de s'arrêter sur une toiture particulière avant de s'engouffrer dans l'immeuble abandonné. Descendant quelques étages à grande vitesse, et pourtant extrêmement silencieusement malgré que les escaliers soient fait de métal rouillés, elle bifurqua bientôt pour aller dans une pièce, où elle s'immobilisa. S'approchant lentement du rebord de la fenêtre, elle jeta un oeil à l'extérieur, semblant chercher une présence quelconque qu'elle semblait fuir. La jeune femme était vêtue de noir, dans un style assez particulier. Des pantalons de cuir moulants, cachés en partie par de grandes bottes militaires qui prenaient fin à ses genoux. Autrement, elle portait un corset noir ainsi que de longs gants recouvrants ses bras jusqu'au-dessus de ses coudes, mais qui laissaient paraître ses longs et fins doigts. Finalement, une longue cape assortie, avec l'intérieur semblant tourner au rouge, recouvrait son corps et encadrait son visage blanchâtre.

    Elle se retourna en un sursaut lorsqu'elle entendit un bruit venant de l'intérieur même du bâtiment. Il était là, devant elle, son couteau à la main et un sourire pervers s'étirant sur son visage grossier. Haletante, elle le dévisagea et sauta par la fenêtre, amortissant l’atterrissage par une roulade, avant de se remettre en fuite. L'homme la suivait, tout comme deux ou trois comparses qui eurent tôt fait d'encercler la fuyarde. Celle-ci regarda autour d'elle, l'air inquiet, cherchant un moyen de s'échapper. Néanmoins, aucune issue n'était possible. Ils l'avaient eu finalement, ils allaient lui sauter dessus, la violer et la laisser pour morte. La jeune femme baissa la tête, son toupet noir et détrempé se collant à son visage blanc ainsi qu'à son cache-oeil.

    « Cette fois on te tient ma jolie. Tu ne t'échapperas plus... Hey! J'ai une idée! Et si on jouait à un petit jeu? Ensuite on ira te revendre au plus offrant, héhéhé... HAHAHAHA ! »

    Les autres hommes se mirent aussi à rire de leur voix grasses et cassées. La jeune femme serra ses poings gantés et un large sourire s'étira sur son visage alors qu'elle commençait à pouffer, avant d'éclater de rire à son tour. Les hommes cessèrent alors de rire et se regardèrent avec un air déconcerté, se demandant ce qui se passait. Le Chef du groupe s'approcha d'elle, retira la capuche de sa tête et passa une main dans sa longue couette avant de la saisir fermement.

    « Hey! J'crois que t'as pas saisit ce qui se passe ma belle. »

    La belle captive tourna son unique oeil bleu vers lui, son large sourire quasi-démoniaque au visage. Elle avait à ce moment-là l'air d'une vraie démone.

    « C'est toi qui a pas compris~ »

    En un instant, elle saisit l'homme par les cheveux et le força à aller devant elle avec une aisance déconcertante. Les autres hommes n'eurent même pas le temps de cligner des yeux que déjà la demoiselle plantait deux longues canines dans le cou de leur Chef, son sang lui giclant au visage sous la force de la morsure. Son oeil auparavant d'un beau bleu océan était maintenant d'un rouge aussi vif que le sang qui coulait sur son visage et dans sa gorge. Les hommes sursautèrent et prirent deux ou trois pas de recul sous l'effet de la peur. Bientôt, le corps du Chef devint inerte et se retrouva immobile par terre, et la dame s'avança lentement vers les subordonnés. Des trois hommes, deux prirent la fuite alors que l'autre sortait un révolver et se mit à tirer sur la femme, qui ne broncha aucunement lorsque les balles de métal la transpercèrent. Au contraire, elle éclata de rire, dévoilant une série de dents parfaitement alignées ainsi que de très longues canines rouges de sang, tandis que les trous des balles se refermaient en l'instant d'une seconde.

    « Arrête, ça chatouille! HAHAHAHAHA !!! »

    Au loin, on entendait déjà les deux nabots hurler au meutre, complètement paniqués. Celui qui tentait de se défendre finit par lâcher son arme et déguerpir lui aussi. Cependant, il n'alla pas très loin puisqu'il se trouva bientôt victime des crocs de la Vampire avant de retomber, lui aussi, inerte au sol, son sang joignant celui de son Chef dans une danse quelconque au travers de l'eau. En moins de cinq secondes, la Dame se retrouva devant les deux autres imbéciles, qui hurlèrent de plus belle. Elle força ceux-ci à s'engouffrer dans une sombre ruelle et se ficha de nouveau face à eux. Complètement terrifiés, ils tentèrent de faire demi-tour, mais leur hurlement de surprise et de terreur qu'ils eurent en se retournant fut enterré sous le son d'un profond rugissement. Devant eux se trouvait une véritable panthère géante, d'un noir de jais, aux yeux rougeoyants et aux dents de sabre acérés.

    « Je te laisse le plus coriace Ylli. »

    L'animal poussa un feulement et sauta sur le plus grand des deux hommes, qui fut maintenu au sol d'une seule patte et qui n'eut jamais le temps de rouvrir les yeux suite au choc. L'animal lui broya le crâne en une morsure et entreprit bien rapidement de le vider de son sang, comme la jeune femme le faisait désormais avec le dernier survivant, avant de dévorer sa chair.

    La Vampire laissa retomber sa dernière victime de la soirée et jeta à sa compagne un regard satisfait alors qu'elle passa doucement sa langue sur ses lèvres pour y recueillir le sang. La bête finit bientôt par s'occuper du corps de l'autre homme afin de récolter quelques morceaux de chair, tout comme elle l'avait également fait sur les deux premières victimes. L'assassine tendit sa main vers la tête du fauve, qu'elle caressa doucement. Lorsqu'elle fut certaine que la bête avait terminé son repas, elle jeta un dernier regard aux cadavres qui furent aussitôt en proie à des flammes bleues.

    « Tu as encore faim? On peut encore s'amuser si tu veux. Sinon on rentre à la maison. »

    La bête, devant atteindre facilement le mètre quarante de haut, releva légèrement sa large tête et poussa un grognement que sa maîtresse sembla facilement interpréter. Elle prit un élan et sauta vers le bâtiment en face d'elle, saisissant d'une main le rebord d'une fenêtre avant de se projeter à nouveau encore plus haut, jusqu'à atteindre le toit. De là, elle posa un regard sur la ville en ruines et laissa son oeil unique se projeter plus loin encore, vers l'actuelle ville. Elle fronça les sourcils en distinguant une sorte de muraille autour d'Answald. Ainsi donc, les Humains avaient bâtis une forteresse dans laquelle ils s'enfermaient pour se "protéger" des Immortels. Ce pouvait être un détail intéressant à exploiter. Il s'agissait seulement de voir à quel point leur défense était infaillible.

    Les proies étaient rares dans la ville en ruine, les rares y demeurant étant des drogués ou des alcooliques, leur sang avaient un goût totalement abominable. Autrement, il y avait d'autres Immortels, mais la jeune femme souhaitait rester discrète. Attaquer les Lycans ou même les Vampires signifiait démontrer sa puissance et signaler sa présence sur ces terres, et elle souhaitait garder son retour le plus secret possible. Néanmoins, elle savait que son temps d'anonymat était compté. Bientôt, elle rencontrerait un visage connu. Non, peut-être que les visages qu'elle rencontrerait lui seraient inconnus, mais le SIENS était connu de nombreuses personnes.

    Elle se tourna vers son compagnon à fourrure et lui fit un signe de tête, que l'animal interpréta de façon qu'il partit seul de son côté. La Vampire, quand à elle, s'élança sur les toits devant elle, dans la même direction qu'Answald, mais décida de s'approcher le plus possible de la ville en passant par la forêt. Néanmoins, elle s'arrêta soudainement en cours de chemin, fronçant les sourcils de nouveau, et se laissa retomber sur le plancher des vaches, tapis dans l'ombre. Elle n'était pas seule ici, et quelqu'un s'approchait d'elle.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émily Duval
exorciste
avatar

Messages : 29

MessageSujet: Re: Le Sang des Morts [ Libre ]   Dim 5 Fév - 0:39

La soirée était assez mouvementée, depuis l'arrivé d'Émily on pouvait dire que les choses commençait réellement à bouger du côté de l'Ordre. Les équipes avaient été renforcées, les zones des patrouilles avaient été classées par niveau de danger, bien sûr les zones où le niveau de danger était au maximum étaient seulement réservées aux exorcistes d'expérience! Cela pourrait paraître bizarre, mais depuis que cette méthode a été appliquée, l'Ordre n'enregistrait plus aucune perte dans ses rangs. De plus, Émily avait mis en place de nouvelles restrictions aux civils d'Answald, tout civil sortant à l'extérieur du village au coucher du soleil n'obtiendra aucune aide de la part des membres de l'Ordre afin d'éviter des pertes inutiles au sein des exorcistes et chasseurs. Answald avait grandement changé depuis le départ d'Émily, ce petit village anodin d'autrefois était en quelque sorte devenu une forteresse quasi impénétrable, un épais mur entourait le village empêchant ainsi toute possibilité d'invasion sur plusieurs points, plusieurs tours de garde avaient été érigées toutes reliées les uns aux autres et chaque garde devait faire un rapport de la situation toutes les quinze minutes par radio. La haute technologie de l'Ordre permettait d'équiper ses hommes avec des équipements perfectionnés et des armes dernier cri, ainsi le village a été équipé de plusieurs caméras de surveillance dotée de plusieurs types de vision (Nocturne, infrarouge, à sang-froid, etc.) et qui était directement relié au quartier général de l'Ordre permettant une surveillance 24h sur 24. Ceci n'était qu'une partie du système de sécurité de l'Ordre dans le village, c'est sans compter les tireurs d'élite embusqués, les chiens de garde, les maisons aspergées dans de l'eau bénite, etc.

Bref, ce soir, Émily s'était porté volontaire pour partir en patrouille dans les quartiers abandonnés qui se trouvaient à l'extérieur des murs d'Answald. Cet endroit était en quelque sorte le cauchemar des exorcistes et chasseur en poste au village, car non seulement il s'agissait d'un lieu totalement défavorisé où régnait une ambiance de terreur avec la gang de rue et la mafia installée là-bas, mais il s'agissait du terrain de chasse préféré pour les Immortels. Ce n'est pas pour rien que le quartier abandonné fut en quelque sorte laissé de côté par l'Ordre, car une personne sans expérience n'avait clairement aucune chance de s'en sortir vivante. Malgré les protestations de Sebastian, Émily fit la sourde oreille décidant d'y aller seul, elle ne voulait risquer la vie de personne et elle savait très bien qu'elle était la seule à être apte de partir dans ce genre d'endroit et revenir saine et sauve après tout elle n'était pas maître pour rien! S'équipant de quelques gadgets sophistiqués et de son pisto-épée personnalisée, elle confia la charge du village à Sebastian jusqu'à son retour.

Les portes du mur d'Answald s'ouvrirent et une moto s'en échappa à pleine vitesse avec Émily au commande. Elle portait le même manteau qu'à son arrivée, un manteau d'une couleur vert-gris et qui faisait étrangement penser à celui que les officiers SS portaient lors de la Seconde Guerre mondiale. Il ne fallut que quelques minutes à la jeune femme d'atteindre le quartier abandonné, elle éteignit les moteurs et retira son casque, normalement une femme comme Émily aurait rapidement attiré l'intérêt des vauriens et d'autres types de personne louche, mais l'armement que possédait Émily ainsi que son accoutrement faisait rapidement changer d'avis à ces gens qui décidèrent de vaquer à leurs occupations. Heureusement, on était la nuit et donc la majorité des personnes habitant cet endroit était déjà au lit, et la tranquillité aidait la jeune française à se concentrer dans ce type d'environnement. Elle rangea ses trois pendentifs à l'intérieur de son manteau, deux pendentifs qui était des petits crucifix, chaque membre en avait un sur lui, car on disait que ces crucifix pouvaient donner un certain pouvoir aux membres capables de maîtriser "la foi". Le troisième pendentif était beaucoup plus personnel, il s'agissait d'une photo d'elle et de son enfant prise il y a de cela un an sur une plage en Italie.

Des cris et des coups de feu attirèrent rapidement l'attention d'Émily, les bruits n'étaient pas très loin de sa position et son premier réflexe fut de se diriger vers la source des cris à pas de course. Malheureusement, la maître exorciste arriva trop tard et elle trouva devant elle des corps fumant dont quelques parties du corps semblait encore vouloir résisté aux flammes qui prenait une teinte bleu, une couleur assez étrange. Mais il s'agissait d' une vision à laquelle Émily était beaucoup trop habitué pour être effrayé. Elle leva aussitôt la tête pour remarquer une silhouette disparaître dans les toits, rapidement elle activa un grappin installer autour de son poigner droit et atteignit le toit pour apercevoir la même silhouette s'éloigner et disparaître aux limites du quartier. C'est ainsi la maître exorciste commença, une poursuite assez discrète voulant éviter d'être remarquée par cette silhouette. Cette poursuite dura à peine deux minutes, lorsque Émily arriva en bordure du quartier non loin du village, une sorte d'animal semblait accompagner la silhouette, cet animal était assez imposant et semblait être recouvert d'une sorte d'armure. L'obscurité ne put permettre d'identifier réellement la bête et ce même animal partit dans une autre direction alors que la cible d'Émily continuait son chemin. Retournant au sol, Émily avança prudemment, elle avait perdu de vue sa cible, et ce silence qui régnait ne la rassura guère. Avec une main portée sur la manche de son pisto-épée, la maître exorciste resta immobile scrutant les alentours d'un oeil extrêmement attentif. Malgré l'obscurité, la lune éclairait suffisamment le sol pour fournir une petite source de lumière à la jeune femme. Avait-elle été repérée et sa cible qui était maintenant devenue son prédateur attendait le bon moment pour frapper? Ou bien elle avait tout simplement perdu de vue sa cible et elle était en train de chercher un danger inexistant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layla L. A. Dalaran
sang pur
avatar

Féminin Messages : 150
Age : 27
Nationalité : Norvégienne, Allemande & Japonaise

MessageSujet: Re: Le Sang des Morts [ Libre ]   Mer 29 Fév - 3:53

    La jeune femme regarda autour d'elle de son oeil uniquement et porta une attention particulière aux odeurs et aux sons qui l'entouraient. Les Lycans étaient comme les canidés auxquels ils étaient associés : sensibles aux odeurs. Les Vampires quand à eux, étaient comme les chauve-souris : principalement auditifs. Néanmoins, avec le temps, des légendes voulaient que les Êtres de la Nuit aient hérités d'attributs félins, ce qui pourrait expliquer en un sens la rivalité entre les deux espèces. Toujours est-il qu'ils avaient une vue particulièrement développé qu'ils ne tenaient certainement pas des Noctules.

    Quoi qu'il en soit, la Sangsue se fia surtout à ses oreilles pour essayer de retracer l'intrus. Elle se savait suivit depuis quelques instants, mais ne savait ni par qui ni par où. Fermant son éclat cristallin, elle se concentra sur son sens auditif afin de repérer l'intru, mais la pluie faisait des interférences et l'empêchait d'entendre. Essayer de prendre sa forme vampirique et d'utiliser l'écho des noctules serait également inutile. Elle décida donc de s'y prendre autrement en demandant un coup de main à son alliée à poil. Ylli, fait discrète et montre-moi qui me suit et où il est, lui dit-elle par le billet de leur lien mental.

    La bête reçu à l'instant même le message de sa maîtresse et reprit à nouveau une apparence normale, passant d'une énorme mutation cuirassé à une panthère noire de taille régulière, puis reprit sa route, se fondant dans les ombres des bâtiments pour ne pas être repérée. Ces grands félins étant des maîtres dans l'art de traquer leurs proies, ils arrivent même à capturer des oiseaux dans leur nid tant ils sont efficaces. Lorsqu'elle cru avoir repéré sa cible, Ylli s'éloigna un peu et se cacha avant de rétrécir, prenant ainsi l'apparence d'un simple chat noir aux grands yeux bleus, par lesquels sa maîtresse pouvait voir.

    L'animal s'approcha silencieusement et trouva un abris sous une bouche d'aération non loin de la jeune femme. Ainsi, si elle était repéré, l'Humaine ne se douterait de rien. Car oui, il s'agissait visiblement d'une Humaine. Il ne fallut pas grand temps à la Vampire pour reconnaître une vieille ennemie, et elle posa inconsciemment une main sur son ventre. Sous son corsage se trouvaient de très nombreuses cicatrices suturées, gracieuseté d'Émily Duval, Maître Exorciste et représentante de l'Ordre à Answald pour contrôler les troupes. Ainsi donc, elle était revenue elle aussi. La dernière fois qu'elle avait entendu parler d'elle, elle s'était marié avec un autre humain, mais elle ne savait rien de plus.

    La Vampire rouvrit à nouveau son oeil et regarda autour d'elle, s'assurant qu'il n'y avait personne d'autre dans les parages, et tenta de rejoindre un endroit plus sécuritaire pour elle. Que faire? Affronter Émily n'était pas dans ses plans. Avec un peu de chance, les cadavres auraient brûlés assez vite pour qu'elle ne remarque rien, mais sa simple présence dans le coin prouvait à la jeune borgne que son adversaire était sur une piste. Pire encore, même si elle avait déjà vidé trois humains, elle avait encore besoin de se nourrir. Elle n'avait rien avalé depuis plusieurs jours, n'étant arrivé il y a moins d'une semaine, et avait dû concentrer ses efforts à trouver un nouveau refuge. Son ancienne cachette était trop près du domicile de Dimitri pour être sécuritaire. Elle ne pouvait donc ni se rendre à son refuge, car Émily risquerait de l'y suivre, mais ne pouvait pas rester indéfiniment ici non plus. Un combat avec elle serait beaucoup trop risqué, car elle était encore trop faible. Bien sûr, elle avait Ylli avec elle, mais ce ne serait pas suffisant. La puissance de la bête dépendait entre autre de la sienne. Et Loki... Loki était trop éloigné, et il était l'une des créatures les plus connues du royaume. Si quelqu'un le voyait, on saurait aussitôt que sa maîtresse était dans le coin.

    La jeune femme s'assura qu'elle était seule dans son abris et alla s'y installer, bien camouflée dans la pénombre. Elle réfléchit longuement, gardant néanmoins toujours contact avec Ylli afin d'avoir des informations sur Émily. Si elle s'approchait trop, elle trouverait un moyen de s'enfuir. Elle pourrait toujours, en dernier recours, se téléporter, mais cette action lui grugeait une quantité considérable d'énergie. La Vampire cracha, jurant sur son état affaiblit. Mais en même temps, elle ne pouvait pas s'en blâmer, elle devait s'y attendre. Elle ferma donc les yeux et partagea le regard de sa bête afin d'espionner l'Humaine, se décidant à agir selon ce qu'Émily ferait et savait.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le Sang des Morts [ Libre ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Sang des Morts [ Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Redemption :: Welcome in Game :: Le Quartier Abandonné-